arielkatowice_lisbonne_en_amoureux

LISBONNE #3 // ou comment apprivoiser la ville

Qu’il est bon de se perdre dans les petites ruelles…

Nous n’avions pas spécialement préparé notre séjour à Lisbonne, préférant apprivoiser la ville à notre manière. Le nez au vent. Si tant est qu’il y en ait…Car c’est en effet sous le soleil, sur la place du Musée du Fado que nous prenons notre petit dej. Il tape dur le bougre ! Et ce n’est pas pour nous déplaire…Quel pied d’enfin pouvoir enlever les manteaux. En plein mois de Janvier !

De quoi recharger les batteries à fond.

arielkatowice_lisbonne_amoureuxarielkatowice_lisbonne_fado arielkatowice_lisboa_alfama_quartierarielkatowice_lisbonne_ceramiquearielkatowice_lisboa_alfama

Linges aux fenêtres, céramiques sur les façades, tombant parfois en ruine, dédale de ruelles étroites, le quartier de l’Alfama a un charme fou.

Autrement appelé la « ville aux 7 collines »…(plutôt aux 7 montagnes me fait rajouter l’Homme :D)
Vous l’aurez compris, ça grimpe à fond, le tout sur des pavés défoncés. Je n’ose imaginer en plein cagnard. Mais…Il ne faudrait rater cela pour rien au monde ! Les superbes panoramas, ça se mérite !

arielkatowice_lisbonne_en_amoureuxPour grimper comme des tricheurs il est également possible de monter dans des TukTuk (sorte de pousse pousse version électriques) moyennant pas mal d’euros.

arielkatowice_lisboa_tajearielkatowice_lisbonne_alfama_quartier

Afin d’éviter de limer nos semelles de chaussures et accessoirement de garder nos jambes nous prenons le Tram28, la ligne historique. Pour presque 3 euros (des pass illimités existent mais nous n’en avons pas fait l’acquisition par manque d’organisation haha), le vieux tram jaune nous fait faire le tour des quartiers de l’Alfama Baixa, Graça et Estrela. Une bonne manière de découvrir ces quartiers ! Attention, il faudra repayer pour repartir dans l’autre sens.

arielkatowice_lisbonne_tram28

Petite pause au resto « Chapito a Mesa« . Pour y rentrer, il faut emprunter la porte du fond d’un magasin de créateur. Si la nourriture ne nous a pas spécialement convaincue, le panorama, est lui, juste incroyable.arielkatowice_lisboa_chapito_restaurantarielkatowice_lisboa_chapito_mesa_resto arielkatowice_lisboa_chapito_mesa_restaurant arielkatowice_lisboa_Chapito_MesaIl est trop tard pour visiter le Castelo de Sao Jorge. Ce sera pour demain !

arielkatowice_lisboa_castel

Crevés, nous nous laissons (enfin !) porter par la pente jusqu’au bord de mer…

arielkatowice_lisboa_we

arielkatowice_lisbonne_bridge arielkatowice_lisbonne_tagearielkatowice_lisbonne_cristoMon moment préféré fut sans nul doute celui-ci, lorsqu’au soleil couchant, nous avons longé les quais du Taje. Lumière douce. Paisible. Des joueurs de guitares, amoureux et autres fumeurs de joints profitent comme nous des derniers rayons. Au loin, le pont du 25 Avril et le Cristo Rei, un air de San Francisco et de Rio dans la même vue.

Retrouvez les autres articles sur Lisbonne ici :
Lisbonne #1 – Coup de tête, départ pour Lisbonne
Lisbonne #2 – Où dormir à Lisbonne
Lisbonne #4 – Lisbonne & Sintra, de Château en Palais
Lisbonne #5 – Gourmandises & Déambulation

Enregistrer

Enregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentez avec Facebook

comments

2 Comments

  • princesse pivoine 7 février 2017 at 10 h 57 min

    (je ne regarde pas trop les photos car j’ai envie de faire des découvertes, mais je suis un peu comme toi, ce sera petit séjour « à l’aventure » sans trop de préparation, sauf pour une journée où nous allons nous rendre à Sintra :) )

    Reply
    • arielkatowice 7 février 2017 at 11 h 26 min

      Hihi oui, garde-toi des surprises !
      J’aime bien les séjours un peu « à l’arrache », genre découverte directement sur place, mais d’un autre côté, prévoir un minimum, ça permet de ne pas perdre de temps dans les trajets.
      A oui, petit conseil, évite les talons où les chaussures pas très confortables. Ça grimpe pas mal (et les pavés sont tout défoncés).
      Il y a deux endroits que j’aurais aimé faire sinon, c’est LX Factory, une ancienne usine qui a été réaménagée en ateliers d’artistes. Elle se trouve sur la route de Belem, ça peut-être bien à faire sur le retour éventuellement (il y a un bus qui s’y arrête).
      Le deuxième endroit c’est le market « Time Out », de grandes halles street food sur les quais (je n’ai su que trop tard qu’il se trouvait là, à mon grand regret)
      En plus c’est couvert, donc si tu as un temps de merde, tu pourras toujours te rabattre là-dessus ;)

      Haha j’ai trop envie de repartir !

      Reply

Leave a Comment