arielkatowice-campground-usa-location-voiture-

Location d’une voiture aux États-Unis en 8 points

La location d’un véhicule pour un roadtrip est essentielle…et pas des plus simple lorsque c’est la première fois (c’est même la grosse galère) ! C’est une dépense importante, alors autant ne pas se tromper.

Il existe beaucoup de loueurs, les plus connus : Alamo, Budget, Avis, Sixt, Hertz…Plusieurs courtiers comme RentalCar, Autoescape…Et plusieurs comparateurs (Carigami…)

Est-ce que le permis international est obligatoire pour conduire aux Etats-Unis ?

Toutes les infos dans cet article !

Les points essentiels

 

1/Faire les réservations en ligne.

Pourquoi ? Pour pouvoir décrypter au calme, comparer. Tout ça dans le but d’éviter de se faire piéger une fois sur place. En effet, les loueurs sur place font tout ce qu’ils peuvent pour vous vendre des assurances complémentaires, souvent inutiles. Avec la fatigue du vol ou la barrière de la langue, il est parfois compliqué d’être certain de ne pas signer pour tout autre chose que ce que l’on a prévu. Sur les forums de voyages, il y a énormément de témoignages de personnes qui se sont vu facturer le double de leur réservation sans rien avoir vu venir. Une fois signé, c’est foutu !

Une seule solution : réserver tout en ligne et une fois sur place, refuser de signer quoique ce soit portant autre chose que la mention : 0$.

 

2/Faire attention aux frais cachés

Certains loueurs facturent le « drop off » ou « frais d’abandons » lorsque la ville de récupération du véhicule est différente de la ville d’abandon. Ces frais sont en fonction du véhicule, et peuvent parfois doubler la note (entre 300 et 1000$ !). Normalement la Californie ne facture pas de « drop off ». Donc si vous empruntez votre voiture à San Francisco et que vous la rendez à Los Angeles, il n’y aura pas de frais en plus. Par contre si vous faites Chicago > Los Angeles, comptez environ 500$ pour un SUV (à payer sur place).

 

3/Choisir les bonnes options d’assurances

Point à ne surtout pas négliger.

Voici les deux assurances à ne surtout pas oublier :

  • la SLI (ou assurance au tiers) qui est une assurance juridique. Il faut ABSOLUMENT vérifier qu’elle couvre à hauteur d’un montant de 1 million de dollars. Ce n’est franchement pas vérifiable partout. Parfois le montant n’est pas indiqué.
  • la CDW (collision damage waiver) qui couvre les frais de réparation en cas d’accident ou de vol (TP). Là aussi, il faut vérifier le montant couvert. Le plus souvent ces frais sont soumis à une franchise (le montant est différent en fonction de chaque loueur, et pas souvent très explicite). Le bris de glace, pneu et bas de caisse ne sont pas compris dans cette assurance. Alors même si changer une roue est à la portée de tout le monde, changer un pare-brise un peu moins.
  • Vous avez aussi la possibilité de prendre une assurance zéro franchise. Certaines agences ne le proposent pas directement en ligne (à mon avis, pour mieux le vendre une fois sur place).

 

4/Des options utiles ?

  • Kilométrage illimité : Pas besoin de vous faire un dessin. Cette option est la plupart du temps incluse. Si elle ne l’est pas, allez voir ailleurs ;)
  • Plein à restituer plein : Le véhicule loué vous sera remis avec le plein, à vous de le rendre avec le plein. Si vous ne le faites pas, l’essence vous sera facturée à prix prohibitif.
  • Taxe aéroport inclue, à vérifier pour ne pas devoir payer autre chose.
  • GPS ? A moins de bénéficier d’une offre, il est souvent mieux d’emporter son propre GPS. En louer un revient plus cher que d’en acheter un. Vous pouvez facilement en acheter un dans un Walmart pour une centaine de dollars. Si vous apportez votre propre GPS, n’oubliez pas d’acheter une carte Amérique du Nord (50 euros pour TomTom).
    Si vous n’avez pas de GPS, j’ai ouï dire qu’il est aussi possible de télécharger l’application TomTom (payant) ou Here We GO (gratuit) sur smartphone + la carte correspondante. Cette application n’utilise que la puce GPS (à l’inverse de l’application Google Map qui a besoin des données). Vous ne flamberez donc pas votre forfait internet.
    ATTENTION ! Toujours bien vérifier que le GPS fonctionne avant de sortir du parking. Chez Budget par exemple (oui ça sent le vécu), le GPS est un boitier à part que l’agence de location remet en même temps que les clés. Pas de boitier, pas de GPS.
    La prise allume-cigare est la même qu’en France.
  • Conducteur additionnel : Le conducteur additionnel est gratuit en Californie. C’est dans la loi, donc aucun intérêt de prendre cette option. Il faudra voir directement sur place pour mettre la deuxième personne sur le contrat de location. Pour les autres États, le conducteur additionnel est facturé. Attention, chez certains loueurs, les -25ans ne sont pas autorisés à conduire.

 

5/Choisir la bonne catégorie de véhicule

Nous, notre but, était de pouvoir dormir à l’arrière de la voiture les jours où nous n’étions ni dans des motels, ni à l’hôtel. Question d’économie. Il nous fallait donc suffisamment de place. Nous avons opté pour un SUV standard.

arielkatowice-usa-location-voiture
arielkatowice-J17-grand-canyon-07_reduite
arielkatowice Kirk Creek Campground pfeiffer

Pour parcourir les parcs, il vaut mieux prendre une catégorie similaire. Certaines routes seraient un peu complexe avec une toute petite voiture. Par exemple à la Valley Drive à Monument Valley.

Il faut aussi savoir que vous n’êtes pas couvert si vous prenez une piste. A vous de voir…

Lorsque vous réservez une voiture, vous ne réservez qu’une catégorie. Sur place on vous proposera plusieurs modèles dans la catégorie. Ensuite, soit on vous remettra les clés, soit vous irez directement choisir la voiture qui vous plait sur le parking. Simple.

 

6/Faire des économies

 

  • Raccourcir les dates. Si vous atterrissez dans une grande ville comme San Francisco, et que vous avez prévu de rester sur place quelques jours avant de prendre la route, récupérez votre voiture plus tard. San Francisco se fait très bien à pied (Tram, Bart, Uber…), et surtout les places de parking sont chères ! Récupérer sa voiture après 11H d’avion également est le meilleur moyen de se faire avoir chez le loueur…
  • N’oubliez pas de rendre la voiture à l’heure. Chaque minute est facturée au prix fort.

 

7/Carte Bancaire

  • Caution : Si vous pouvez réserver sur internet avec n’importe quelle carte bancaire, une fois sur place, il faudra présenter une carte de crédit au nom du conducteur (même nom que celui marqué sur la résa) pour autorisation de la caution. Cette caution n’est pas débité mais une empreinte est faite sur votre compte. C’est à dire que si vous avez un montant maximum de paiements/retraits par semaine, il sera impacté de cette empreinte.
  • Carte de crédit ou carte de débit ? Vérifiez bien que votre carte bancaire est une carte de CRÉDIT et non une carte de DÉBIT. Les CB récentes portent la mention « débit » ou « crédit » sur leur recto suite à une réglementation européenne de juin 2016. Bien voir avec votre banque pour vérifier que votre carte est OK…Votre carte doit avoir la mention « CRÉDIT ». Les cartes à débit différé sont des cartes de crédit !Nous, nous sommes donc partis avec notre carte Visa Izicarte (adossée à un crédit à taux hors de prix dont je ne me suis bien entendue jamais servi), cette carte comporte la mention « CRÉDIT » et nous n’avons pas eu de soucis. La prochaine fois, nous partirons avec une visa Premier à débit DIFFÉRÉ.
  • Tous les loueurs n’acceptent pas les cartes de DÉBIT, renseignez-vous ! Dans tous les cas, ne seront pas accepté, les cartes Visa V-Pay, Visa Electron, MasterCard Cirrus, MasterCard Maestro par exemple…).
  • Pour savoir si votre carte est une carte de crédit ou de débit, faites un tour sur ce site : https://binlist.net/

 

8/Le retour

  • Si récupérer une voiture est simple, le retour l’est tout autant. Déposez votre voiture sur le parking retour de votre loueur. Une personne viendra vérifier que vous avez bien fait le plein et vous remettra un petit papier avec l’heure de retour. Pour notre part, lorsque l’on a rendu la première voiture, on a du payer un supplément pour avoir dépasser d’une demi-heure l’heure de retour. On est allé râler à l’accueil et la note a été baissé par deux.

Bon alors ! On a pris quoi comme agence ?!

Pour avoir passé des jours et des jours à me creuser la tête, errer sur les forums de voyages, voici ce que j’ai finalement choisi.

Je n’aime pas utiliser des sites de comparatifs, partant du principe que plus il y a d’intermédiaires, plus il y a d’emmerdes. Mais pour une première fois, j’ai préféré prendre ma résa sur un site qui affichait clairement les choses (et en français de surcroit).

J’ai choisi le site « carigami » qui est un site de comparatif et où les prix sont intéressants. J’ai réservé deux voitures. La première, avec Budget, la deuxième avec Alamo.

SUV Catégorie Ford Edge pour 17 jours (nous avons eu finalement un Mitsubishi Outlander)

Toutes les options ci-dessus.

Je n’ai pas eu le choix pour le GPS, il était inclue dans l’offre (mais comme on ne nous a pas fourni le boitier, on a du en acheter un GPS sur place)

Le tout pour 796 euros.

Dans tout ce que j’ai vu pour cette période, ce sont les prix.

Par contre, on a eu un soucis. Notamment au niveau de l’oubli de GPS par le loueur, et Carigami ne nous a bizarrement plus donné de nouvelle lorsque nous les avons contacté…TOUJOURS SYMPA…

Pour la deuxième voiture, une Camaro pour deux jours, j’ai payé 128$ (avec les mêmes options).

Pour l’année prochaine, nous réserverons notre voiture via Alamo, qui a désormais un site en français (ou bien ne l’avais-je pas trouvé la première fois ?). Pour les avoir contacté par mail, ils sont très réactifs.

J’espère que ces infos vous aurons un peu aidé dans votre préparation de voyage. N’hésitez pas à m’écrire si besoin !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentez avec Facebook

comments

2 Comments

  • Christophe 29 mars 2018 at 9 h 01 min

    super article, merci pour les conseils

    Reply
    • arielkatowice 29 mars 2018 at 9 h 59 min

      :-) J’espère que ça pourra aider !

      Reply

Leave a Comment