arielkatowice-death-valley-dantes-view

ROADTRIP USA // Survivre à la Death Valley

Le pitch : en gros on a mis la tête dans un four et c’était cool.

Bienvenue dans la Death Valley !

Cette étape, je l’appréhendais autant que je l’attendais !

Situé dans le désert des Mojaves, le désert de la Mort est le plus grand parc des Etats-Unis avec 13 628 km2 (en gros, plus de la superficie de l’Ile de France !) et surtout…Une chaleur sèche, brulante !

La Vallée de la mort détient le record du monde de la température la plus haute, soit 56,7°C en 1913.

Bref. Pour y rentrer, il vaut mieux être bien préparé.

Avant toute chose, nous nous arrêtons à Big Pine pour faire le plein d’essence, d’eau, de glace et de Dr Pepper. Il est conseillé de prendre au moins 4L par jour et par personne…Mais clairement, en plein été on a rempli le coffre. On est jamais trop prudent. Il y a une station essence au milieu du parc, mais les prix sont prohibitifs, mieux vaut prévoir le coup.

arielkatowice-death-valley-Stovepipe-Wells
death-valley-desert
arielkatowice-death-valley

C’est par 51°C que nous pénétrons dans la Death Valley, autant dire que c’est comme mettre la tête dans un four. Nous avions éteint la clim et ouvert les fenêtres (j’avais peur que le moteur ne chauffe et je voulais découvrir sans tricherie).

L’air était chaud. Si brûlant que la transpiration séchait immédiatement. Chaque arrêt photo devait être mesuré. Ne pas s’éloigner de la voiture. Ne pas partir sans eau.

Et pourtant…Le désert a quelque chose de magique. On sent le cœur ralentir, le corps s’adapter pour survivre. Le paysage lunaire, l’immensité, les couleurs…L’âme du désert prend aux tripes.

arielkatowice-death-valley-mesquite-flat-sand-dunes

Mesquite Flat Sand Dunes, la chaleur est écrasante, marcher 10m est à la limite du supportable.

C’est ici qu’on été tournées certaines scènes de Star Wars. Le paysage est dingue !

Il vaut mieux éviter les chaussures ouvertes en se baladant dans les dunes. J’ai vu pleins de touristes le faire mais j’ai surtout vu le panneau avec le récap des bêtes qui y habitent haha. Clairement je n’ai pas envie de déranger un scorpion. De plus le sol est plus chaud que l’air…Si toi aussi tu as envie de te brûler au 4e degrés la plante des pieds…A ta guise !

death valley starwars
arielkatowice-death-valley-star-wars
arielkatowice-vallee-de-la-mort

Notre nouvelle addiction…Presser des cents ! Il y a des petites machines comme ça un peu partout…Dans les parcs ou près des monuments.

Tu choisis ton visuel (en rapport avec le lieu forcément !), tu rentres tes pièces, tu tournes la manivelle et…TADAAAAAAAM ton visuel ressort sur métal aplati de ta pièce ! Super fun haha !

Une nouvelle collection est en marche

Ce soir, nous dormons dans l’un des 3 hôtels de la Death Valley.

Les 3 sont vraiment chers, mais dormir sous tente serait juste de la folie. Il y a un camping, je crois qu’il est fermé en été. Il est possible de dormir hors du parc (à Beatty par exemple), mais cela implique pas mal de route en plus, ou bien rentrer dans le parc tôt le matin et n’en profiter qu’une journée.

Furnace Creek Ranch fut un endroit parfait pour nous reposer après cette première journée éprouvante. On rêvait d’une douche glacée…Mais à notre grande surprise (on y avait pas tellement réfléchit il faut dire)…Le robinet d’eau froide n’existe pas !

Obligés de boire de la Ginger Beer pour se rafraichir…OBLIGÉS ON VOUS DIT !

Les abords de l’hôtel comportent de la pelouse verte et une piscine…en plein désert…l’exagération totale ! L’eau y est chaude également, pas la peine de rêver s’y rafraichir…Au coucher du soleil la température ne baisse pas non plus…C’est très perturbant !

arielkatowice-death-valley-hotel
arielkatowice-death-valley-hotel-Furnace-Creek-ranch
arielkatowice-death-valley-hotel-Furnace-Creek
Death valley pionnier
death valley pionnier chariot

Sur la route, nous avons lu l’histoire des 49ers, des pionniers à la recherche d’or qui ont traversé Death Valley en 1849. On peut dire que ça n’a pas été une partie de plaisir puisque certains ont carrément du manger leur bœufs et brûler leur chariot pour les faire cuire. Ambiance ambiance.

arielkatowice-death-valley-zabriskie-point

Zabriskie Point, réveil 5h du mat pour voir le lever du soleil.

Nous sommes une petite vingtaine, pendant une bonne heure, a contempler la roche changer de couleur.

arielkatowice-death-valley-zabriskie

Il pleut en plein désert ! Incroyable que ce moment où la pluie commença a tomber sévère durant quelques minutes ! Bénédiction d’être dessous pendant ce moment des plus rares !

Bon, par contre, moi qui espérais que l’air serait plus frais après ça…J’ai vite été déçue :D

arielkatowice-zabriskie-point-vallee-mort

Je reviendrai vers midi à Zabriskie Point pour prendre une photo de l’évolution de la lumière (pendant que David m’attend dans la voiture avec la clim que cette fois nous avions allumé haha).

Il y a à peine 100 mètres avec la voiture et une côte qu’il me faudra redescendre. Je prends 2-3 photos et profite quelques minutes du paysage. Quelques minutes de trop. En à peine un petit quart d’heure je me suis sentie mal. La voiture me semblait super loin. J’ai dévalé la pente aussi vite que j’ai pu pour me réfugier dans l’habitacle frais.

Il y a des morts chaque année dans la Vallée…Mais ce n’est pas encore mon tour !

arielkatowice-zabriskie-point
artists drive death valley
arielkatowice-artists-drive-couleur
death valley Artists Drive

Artist’s Palette.

La roche est chargée en minéraux, d’où toutes ces différentes couleurs. La veille, nous sommes venus y voir le couché du soleil…Seul au monde, perchés sur notre dune, perdus dans l’immensité du désert silencieux…Un des plus beaux moments de ma vie J’ai versé ma petite larme.

Artist’s drive, c’est la route qui y mène, sinueuse, avec des bosses (bump !), on a adoré !

On est venu deux fois à cet endroit, à différents moments de la journée. La lumière varie et donne des couleurs différentes à la roche.

Magique. Lunaire.

Il y a des lieux où l’on se sent directement à sa place.

Des lieux magiques. Qui ont une bonne énergie. Je crois que, les déserts, pour moi, sont ces oasis. On se sent insignifiant et en même temps on y éprouve une sorte de plénitude.

La Vallée de la Mort et le désert de Joshua Tree en fin de trip, sont sans conteste mes endroits préférés de ce voyage. Malgré la chaleur à la limite du supportable il y règne une ambiance apaisante difficilement descriptible.

arielkatowice-artists-palette
death-valley Black Mountains

Dante’s View, une vue impressionnante sur le lac de sel (Badwater, le point le plus bas des Etats-Unis, sous le niveau de la mer !).

arielkatowice-death-valley-devils-golf-course
arielkatowice-vallee-de-la-mort-hoodoo
death valley usa

Il est déjà tard, nous faut reprendre la route. Cap sur le Nevada !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentez avec Facebook

comments

2 Comments

  • Aurore 22 février 2018 at 21 h 07 min

    Une telle chaleur, quelle épreuve ! Les photos sont très belles en tout cas.

    Reply
    • arielkatowice 22 février 2018 at 22 h 09 min

      C’est vrai que c’est une épreuve ! Mais quelle fierté d’avoir relevé le challenge ! :-)

      Reply

Leave a Comment