yosemite park camping etat unies

Le camping aux États-Unis

Sans faire de généralité (mais quand même un peu), les américains adorent camper !

Il y a des campings (campgrounds) vraiment partout. Et à voir les équipements de la plupart des campeurs, c’est une véritable religion. De la petite tente à la maison roulante, on voit de tout. Certains emportent même canoés ou jetski (au Lake Powell notamment).

Sur la route, on a vu des attelages impressionnants…Comme cette énorme caravane de 20m de long, une partie pour vivre, une partie pour transporter 3 chevaux, un SUV accroché au bout, le tout tracté par un énorme 4×4…NORMAL !

Camper, c’est découvrir le parc autrement. C’est le retour aux sources, à la nature. C’est vivre avec le soleil. C’est aussi la chance de pouvoir observer la faune de plus près.

Dans les parcs, les animaux ne sont pas chassés, ils ne sont donc pas très sauvages et viennent facilement nous rendre visite.

Il existe différentes sortes de camping.

Les campings nationaux, pas cher, entre 10 et 40$ pour un emplacement TENTE (il existe des emplacements spécifiques pour camping-car), plus ou moins rudimentaires (certains ont des douches, pour d’autres il faut aller dans des douches payantes, communes à plusieurs campgrounds)

C’est le must pour dormir au milieu du parc, en pleine nature et avoir la chance de voir des animaux tout près de sa tente (on a pas vu d’ours…mais c’est sans doute mieux comme cela !).

Les emplacements sont vraiment grands, on est pas les uns sur les autres, parfait pour vivre son p’tit kiff à la Davy Crockett !

Pour réserver, il faut se lever tôt. Généralement 4 mois l’avance. Les places partent TRÈS vite.

Pour ma part, j’étais là à l’ouverture et tout est parti dans la journée.

Le site : www.recreation.gov

Tous les campings ne sont pas soumis à la réservation. Ils fonctionnent alors sur le principe du « first come, first served » premier arrivé, premier servi. Et pour espérer avoir une place en haute saison, il faut venir tôt (genre 6H du mat !) et faire la queue…

A vous de voir si vous tentez le coup ou non…Nous on a préféré réserver à l’avance.

Les campings privés, du style KOA. Souvent mieux équipés, ils ne se trouvent par contre, pas dans les parcs.

Il faut savoir que les parcs sont VRAIMENT très grand !

Par exemple, pour traverser Yosemite Park d’Est en Ouest, sans pause, il faut au moins 6H de route. Cela peut-être donc une grosse perte de temps de devoir sortir du parc à chaque fois pour y dormir. Mais tout dépend du temps que vous restez sur place évidement.

Il existe également certaines étendues réservés au camping sauvage. Pour cela, il faut demander au ranger, un permis spécifique « back country permit ».

arielkatowice-camping-usa-box-ours

Chaque emplacement comprend :

/ un cercle pour le feu avec une grille

/ une table en bois.

/ dans certains parcs, comme à Yosemite, il y a également un box anti-ours en métal, pour y ranger tout ce qui sent (nourriture+savon+poubelle…)

Ne laissez rien dans votre voiture ou dans votre tente, les ours pourrait vous la ravager (et vous avec !) !

Les campgrounds sont séparés en plusieurs boucles. Chaque boucle a un bloc toilette. Être en bout de boucle permet d’être vraiment plus tranquille (puisque moins de monde passe). On peut choisir son emplacement sur le site.

Évitez de prendre un emplacement proche des camping-cars car ils font tourner leurs générateurs !

arielkatowice-J17-grand-canyon-06_reduite
arielkatowice-J17-grand-canyon-07_reduite

Faire du feu

Le bonheur premier (ou presque) du camping en pleine nature !

Important, il est impératif d’acheter du bois (firewood) localement.

Il est interdit de ramasser du bois sur place et surtout, il est interdit de ramener du bois d’un autre parc.

J’ai lu que c’était pour éviter de déplacer les petites bêtes et éventuelles maladies.

Du coup…Où acheter du bois ?

Dans les supérettes des parcs, dans les stations-services ou parfois dans des distributeurs où il faut laisser un billet dans une boite.

En fait c’est comme la glace pour les glacières, on en trouve partout.

arielkatowice-campground-usa

King of Sausages !

Quoi manger ?

Tout dépend de votre matos !

Nous on est parti avec :

/ une gamelle scout (une casserole avec deux assiettes)

/ deux tatoos militaires (couteau+cuillère+fourchette)

/ un petit réchaud

Dans les parcs, on a carburé aux picnics le matin et le midi. Viande séchées, pain, fromage, cornichons, yaourt, fruits, « ficello » ainsi que les salades du Walmart qui ne sont pas trop mal (ne tentez pas leurs sandwichs, JAMAIS !)

Le soir c’était plutôt omelettes (assez facile de trouver des œufs et du bacon dans les supérettes) ou petites grillades. Mais en vrai, le soir on était trop mort pour avoir faim.

Au fait, les œufs américains sont blancs…On a toujours pas compris pourquoi ! (…et je crois que je ne préfère pas savoir…)

arielkatowice-camping-usa

Cette magnifique nappe vichy acheté au premier campground (Big Sur Pfeiffer State Park)…Tout le monde l’avait…Alors on (je) a voulu faire couleur locale…Et elle nous a suivi tout le long de notre périple (on l’a toujours !)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentez avec Facebook

comments

2 Comments

  • Claire 24 janvier 2018 at 10 h 15 min

    super article, très intéressant :))

    Reply
    • arielkatowice 24 janvier 2018 at 14 h 35 min

      Merci Claire ! Je garde ton blog sous le coude si jamais New-York me fait signe :-)

      Reply

Leave a Comment